Aller au contenu
Pour prendre RV : 0034 943 059 203 & Pour commander les produits : 0034 943 060 242

Pourquoi si peu de Covid au Pays Basque où l'on sait faire la fête et tant à Paris où l'on stresse ?

Le Covid, une maladie de notre civilisation du stress et de la promiscuité ?

Covid-19 : le mystérieux recul de l'épidémie dans les Pyrénées-Atlantiques


Analyse de cet article du Figaro par un médecin du pays basque, le Dr Pascal Trotta

« Le département cumule des tares idéales pour le Covid: touristes, frontière, population âgée, 2 grandes zones urbaines.

Les médecins du service de maladies infectieuses du centre hospitalier de la côte basque n’ont pas d’explications à ce niveau très bas d’infection.

Avec 6 patients dans l’unité Covid et des deux patients en Rea, la baisse de la circulation virale se traduit dans les services »

Ce chiffre est un aveu de l’arnaque du Covid. Est-ce que vous vous rendez compte que pour 2 patients en réa pour 300 000 habitants ! , on est obligé - par ordre de Paris - de fermer des pans entier de notre activité économique : les bars, les restaurants, les salles de sport et toutes les fêtes et manifestations culturelles qui sont si importantes ici au Pays basque !

Cela montre que nous ne sommes plus en France mais en Absurdistan, et que le tonton macoute qui est à l’Élysée est le président le plus liberticide que l’on n’ai jamais eu. « Malheur au pays dans le roi est un enfant » dit l’ecclésiaste.

Le Macronavirus est finalement bien plus dangereux que le coronavirus.

« Masque obligatoire comme partout, vaccination avec 7 % de la population vaccinée,pas plus que dans les bas départements voisins. »

Ces chiffres montrent que les Français ne se précipitent pas pour se faire vacciner malgré la pub gigantesque faite pour cette expérimentation génétique, et les menaces à peine voilées pour obliger petit à petit des professions en contact avec le public, les soignants etc. les enseignants etc. se faire vacciner. Quelle arnaque !

Finalement la résistance des Français est bien là , c’est le peuple qui résiste le plus au monde à la vaccination collective cette espèce d’expérimentation de docteurs Folamours pour imposer des vaccins non testés sur les animaux et qui utilisent du matériel génétique, une première dans l’histoire de l’humanité : tous des cobayes ! pour une maladie très peu mortelle si on la soigne bien, et pour le plus grand profit des transnationales du médicament et du vaccin. Une aubaine pour eux, une peine pour nous.

« L’explication possible serait la fermeture avec la frontière espagnole, l’immunité naturelle, le vent qui chasserait la pollution » On voit que le jouranliste ne connait pas bien le pays basque ! le Pays basque est l’une des régions côtières les moins ventées de France: 4 fois moins qu’en Bretagne (noroît), 2 fois moins qu’en Vendée (vente d’ouest) et 8 fois moins que dans l’Aude ou les Pyrénées-Orientales (tramontane ou vent d’autan)

Et l’article qui est très rassurant sur le taux d’épidémie très bas du Pays basque finit par une autre bien évidemment inquiétante pour maintenir la pression : « tout peut changer demain » tiens pardi continuons à leur faire peur pour qu’ils ne reprennent pas de sitôt leurs libertés.

Cet article en tout cas confirme ce que de nombreux médecins locaux du Pays basque disent et constatent : il y a très peu de Covid au Pays basque.

Pour ma part, en tant que médecin homéopathe et nutritionniste réalisant une médecine préventive et curative avec des moyens naturels, je n’ai pas vu un seul patient de Covid dans ma consultation depuis un an.

Une seule patiente vue en télémédecine dit avoir attrapé de la toux en contact avec son mari qui avait de l’anosmie (perte de l’odorat) et de l’agueusie (perte du goûte) qui sont quasi pathognomoniques (typiques) du Covid. Mais aucun test PCR n’a été fait et deux jours de vitamine C à haute dose (20g) ont fait cesser tout symptôme en 2 jours. Pas besoin de chloroquine, pas besoin d’hospitalisation.


Les facteurs d’explication possibles non expliqués par ce journaliste du Figaro sont des facteurs probablement en rapport avec la culture basque qui est une culture de convivialité : ici on a 10 fois moins de stress qu’à Paris ou dans les grandes villes. On continue à se côtoyer entre nous, on ne respecte pas tellement les ordres de couvre-feu et de masques qui sont totalement contre-productifs.

Et puis ici on continue à pratiquer du sport : la randonnée en montagne, le surf, la pelote basque, etc. qui augmente l’unité.

On peux respirer librement sans masque à la plage en montagne. Il y a plein de zones rurales où l’on n'a pas à mettre ce masque et cette muselière, symbole de soumission.

Pourquoi appliquer uniformément sur tout le territoire des mesures qui ne correspondent pas aux particularités locales. On applique à Bayonne, à Biarritz et à Saint-Jean-de-Luz les mêmes mesures qu’à Paris.

On retrouve bien là le centralisme Jacobin et ses effets destructeurs sur les particularismes régionaux.

Cette faible incidence du Covid chez nous est un pied de nez au mode de vie ultra centralisé français. De plus en plus de parisiens sont en train de se rendre compte que l’avenir n’est plus à Paris mais à la campagne et dans les petites villes de province.

Moi-même en tant qu’Ancien Interne des Hôpitaux de Paris, j’avais vite compris cela grâce à un séjour de deux ans au Yémen où j’avais découvert là-bas la qualité de vie : on travaille le matin et l’après-midi on s’arrête pour mâcher du qât et parler entre nous. C’est ça la vraie vie. Ce n’est pas de travailler du matin au soir tous les jours et de ne penser qu’à ses vacances.

Il faut un mode de vie plus équilibré avec du travail, de la détente, et surtout des bons moments à passer en famille et avec les amis.

Notre mode de vie occidental et capitaliste, avec trop de charges entraîne des surcharges de travail pour payer justement ces excès de charges, c’est ça qui tue la plupart des indépendants et des salariés.

Notre modèle français est finalement ultra capitaliste pour les amis du pouvoir c’est-à-dire l’hyper classe minoritaire nomade richissime qui bénéficie de toutes tes possibilités financières pour échapper à l’impôt on se délocalisant souvent hors de France et hyper socialiste pour la classe moyenne laborieuse qui doit financer seule ce système social médical et de retraite à bout de souffle.

Ultra libéral pour les riches et socialo-communiste pour la classe moyenne, voilà le système français.

L’augmentation des charges qui porte uniquement sur les classes moyennes notamment par le biais d’une fiscalité environnemental confis Catoir est à l’origine notamment de la révolte des gilets jaunes.

Le coronavirus est une aubaine pour empêcher toute manifestation, est une aubaine pour installer ce nouvel ordre mondial ultra capitaliste ultra-libéral au profit de multinationales transnationales avec disparition des états nations qui sont l’amortisseur protégeant les peuples et les classes moyennes.

Le modèle de développement économique ancien du Pays basque avec des petites et des moyennes entreprises, une agriculture florissante avec encore des petites parcelles et une paysannerie active et dynamique est probablement un modèle de développement pour la France de 2021.

Les Basques ne vont pas rester longtemps soumis à ce jacobinisme sanitaire venu d’en haut et il est clair que si l’on empêche encore les fêtes de village et les fêtes de Bayonne d’avoir lieu il risque d’y avoir un sérieux mouvement de contestation. On ne tire pas un trait sur une culture Pluri millénaire avec l’aide d’un petit virus qui si l’on regarde bien les statistiques est très peu mortel puisque 99,96 % des Français y ont survécu.

Le message que nous voulons faire passer est un message d’espoir :

1/ N’ayez pas peur ! ce virus n’est pas si mortel que cela, la preuve la façon dont nous avons de vivre au Pays basque nous a épargné.

2/ Si la mortalité a été si importante à Paris,  ce qui guide toute cette politique nationale absurde de masques, de confinement et de couvre-feu, de restrictions et de fermetures de restaurant, bars, de théâtre, musées, salle de sport etc. c’est que les malades ont été mal soignés à Paris et qu’on leur a dit de rester chez eux et de prendre du Doliprane. On leur a interdit de prendre les solutions qui marchent pour éviter de mourir de ce virus : la Vitamine C à haute dose, qui permet souvent de se passer des autres médicaments qui fonctionnent, l’hydroxychloroquine, l’azithromycine ou l’ivermectine.

3/ on peut très bien prévenir cette maladie par la prise de probiotiques, de vitamine C de l’ordre de 2 à 3 g par jour, d’une respiration sans masque, d’une convivialité retrouvée.

4/ car notre mode de vie français avec nos restaurants ,nos bars, nos sortie,s nos discussions animées, nos contacts,,notre gastronomie, enviée par le monde entier nous procure joie, bien-être et convivialité qui augmentent notre immunité.

Maintenir plus longtemps la fermeture de tous ces lieux de convivialité est une aberration qui montre que finalement le problème n’est pas médical mais politique et que l’on veut peut-être sacrifier notre mode de vie français sur l’hôtel du nouvel ordre mondial sanitaire.

5/ retrouver nos anciens, aller les voir dans leurs EHPAD ou les sortir des EHPAD si l’on interdit de s’y rendre, retrouver le contact avec les personnes âgées qui sont des mémoires vivantes et qui peuvent nous apporter de la sagesse. Combien de personnes âgées ai-je entendu dire « je préfère mourir du Covid avec mes enfants et mes petits-enfants que rester vivante sans eux »

6/ finalement c’est si simple de vivre et si l’on comprend bien « vivre c’est désobéir » À tous ses ordres stupides contradictoires et contre-productifs.

7/ que l’on n’a absolument pas besoin d’une expérimentation génétique (ARN) bâclée et à grande échelle que l’on voudrait nous faire appeler vaccin pour se prémunir du Covid car on voit bien qu’en Israël il y a un rebond de l’épidémie et que les personnes vaccinées transmettent un virus muté qui atteint la population plus jeune.

8/ pourquoi se vacciner pour une maladie dont la mortalité est inférieure à 0,04 % ? c’est la vraie question qu’il faut se poser.

9/ Tous les médecins de terrain depuis un an, nous voyons beaucoup plus de dépressions, d’angoisse et d’anxiété dus aux mesures totalement disproportionnées que de Covid.

Une étudiante française récemment s’est suicidée au Canada car elle était confinée  seule dans son appartement et ne pouvait plus rentrer en France. De plus en plus de cas de suicide de jeunes. Tous ceux qui ont pris ces décisions aberrantes auront ces morts sur leur conscience.

Le nombre d’étudiants qui cessent leurs études est de plus en plus important car à quoi bon faire des études si l’étudiant(e) ne peut même plus côtoyer ses ami(e)s étudiant(e)s et que l’on reste en télé enseignement à distance tout seul dans son petit studio ? Une de mes filles, avec sagesse nous disait récemment qu’elle aurait arrêté ses études de droit si elle avait été dans ces conditions-là, et nous la comprenons. Or c’est maintenant une brillante avocate.

On sacrifie la jeunesse pour sauver des personnes de 84 ans (moyen d’âge des patients morts du Covid). Ces personnes ne demandent pas d’empêcher les jeunes de vivre, les politiques qui prennent ces décisions, si.

10/ J’ai impression là que finalement Macron ne parle plus qu’aux résidents des EHPAD. Plus personne n’a envie d’écouter ces prophètes de malheur que sont Macron Véran et Castex, ces petit syndics de faillite de la nation française.

11/ faisons comme si il n’existaitent pas puisqu’ils appliquent un programme mondial contraire aux intérêts de notre peuple et de notre mode de vie. Éteignons nos télés,  allumons nos cerveaux et nos cœurs et vivons libres. Sortons sans masque, ne respectons pas ces couvre feu du « quatrième Reich sanitaire », et continuons à échanger de façon convivial entre nous par des dîner entre amis par des retrouvailles familiales. Faisons vive nos produits producteurs en achetant des bons vins, des huîtres pour sauver nos ostréiculteurs, du poisson pour sauver nos pêcheurs. Car les fermetures de ses restaurants font souffrir toutes ces filières françaises qui travaillent en amont : les paysans, les vignerons, les pêcheurs, les éleveurs.

Et finalement si vous voulez vivre masqué, confiné, sous couvre-feu ,c’est votre choix c’est que vous vous êtes mis une prison dans votre tête et dans votre vie. Vous pouvez tout à fait vivre libre. L’essentiel est de se respecter les uns les autres : ceux qui ont peur restent chez eux et ceux qui n’ont pas peur de vivre peuvent sortir. Que les peureux n’empêchent pas les courageux de vivre et que les courageux ne méprisent pas les peureux. C’est ainsi la vie. Mais il ne faut pas que ce soit la loi du plus peureux qui s’impose car sinon nous ne serons plus jamais libres. Car finalement tant de gens cessent de vivre par peur de mourir.

Et bien moi je préfère vivre et mourir que ne pas vivre et mourir.

Dr Pascal Trotta, le 10 Mars 2021

  • LES PROBIOTIQUES 3 MOIS

    PRODOCTA®: LES PROBIOTIQUES 90 capsules - 3 mois 20% de réduction par rapport à 3 PRODOCTA 30, soit une réduction de 13€.

  • PACK 3 MOIS

    Le pack de prévention des infections et des allergies et des maladies chroniques dont l'origine est le plus souvent l'intestin. Pour traiter pendant 3 mois votre intestin : pour ne plus souffrir du ventre, et traiter la cause principale de vos allergies, de l'asthme, de l'eczéma et des infections ORL, pulmonaires ou urinaires. Efficacité garantie si pris pendant 3 mois. Ce pack offre une réduction exceptionnelle de 15% pour faciliter son accès à tous et toutes, et aux familles.

  • PACK COVID

    Pack de prévention du covid. Probiotiques, oméga3, vitamines, anti-stress

  • Vitamine C pure en poudre

    La vitamine C de référence 100% pure pour la prévention, le maintien de la santé et le traitement des infections aigües et des maladies chroniques