Aller au contenu
Pour prendre RV : 0034 943 059 203 & Pour commander les produits : 0034 943 060 242

Hyper perméabilité intestinale

Le Dr Trotta vous explique ici ce qu’est l’ hyper perméabilité, cette intestin poreux à l’origine de la plupart des maladies chroniques. Un texte capital pour mieux comprendre l’origine de vos maladies et mieux les soigner.

Qu'est ce que l'hyper-perméabilité intestinale ? Pouvez-vous nous expliquer simplement ce que c'est Docteur ? 

L'hyper perméabilité intestinale c'est ce qu'on appelle en langage plus courants l'intestin poreux , en anglais le Leaky-Gut Syndrom.

Il est très important de comprendre ce que c'est car c'est probablement l'origine de la plupart des maladies chroniques, ces fameuses maladies que la médecine officielle appelle maladie d'étiologie, de cause idiopathique, c'est-à-dire sans cause.

C'est bien pratique ce terme "idiopathique" "sans cause", ça rassure, ça permet de ne pas se poser trop de questions, ça permet de rester dans une certaine paresse intellectuelle et de ne pas faire les efforts nécessaires pour chercher les véritables causes de ces maladies chroniques. Car le rôle du médecin n'est-il pas celui d'un détective, de rechercher de toutes ses forces les causes des maladies que présentent ses malades afin de mieux les soigner car si l'on connaît la cause on soigne beaucoup mieux, alors que si on ignore la cause ou feint de l'ignorer, c'est traiter seulement les symptômes, les conséquences, et c'est donc beaucoup mpins efficaces et beaucoup plus toxique.

Pendant 12 ans d'études de médecine on ne m'a jamais parlé d'intestin poreux, c'est un comble non pour un futur médecin ?

C'est vrai que dans les études de médecine, l'intestin est vu comme un tube digestif que l'on confie aux gastro-entérologuex qui utilisent des endoscopes pour analyser l'intérieur de ces tubes comme des plombiers mais pas vraiment grand monde dans la Médecine officielle ne s'intéresse à la muqueuse intestinale, à ses centaines de milliards de bactéries. Cela commence à bouger mais cela reste quand même marginal et surtout sans conséquences thérapeutique bénéfique pour les patients.

Pour les maladies comme la sclérose en plaques, le Parkinson, la maladie de Charcot (SLA), l'Alzheimer, le Crohn,  la Recto-Colite Hémorragique (RCH), les thyroïdites auto-immune, le diabète auto-immun, le lupus, le Gougerot Sjögren, la sclérodermie, la Polyarthrite rhumatoïde (PR), la Spondylarthrite Ankylosante (SPA), la Pseudo-Poly-Arthrite Rhizomélique (PPR), la pemphigoïde bulleuse, les dermato-myosites, les néphropathies, les glomérulonéphrites, les purpuras, toutes les maladies auto-immunes ..etc..de nombreux cancers, bref toutes les maladies compliquées de la Médeine Interne de la Neurologie, Néphrologie, dermatologie, endocrinologie.. La médecine hospitalo-universitaire dit qu'il n'y a pas de cause, que c'est idiopathique . C'est très pratique et très paresseux ou ignorant des causes tout cela. 

Or si l'on travail honnêtement, si on a du bon sens, et que l'on met son bon sens au service de la médecine, et que l'on trouve des bons maîtres, des scientifiques honnêtes qui cherchent et qui finissent par trouver, tel le docteur Geffard, on se rend compte que la plupart de ces maladies ont une origine intestinale. C'est ce que mon bon sens m'avait permis de montrer depuis 20 ans que je pratique la médecine nutritionnelle. Et c'est la raison pour laquelle j'avais appelé mon premier livre "l'alimentation, la première médecine". Parce que finalement soigner l'intestin, c'est ce qui est le plus important, et comment bien soigner l'intestin si ce n'est par une alimentation saine : L'alimentation est donc bien la première médecine.

Notre hypothèse sur les maladies chroniques citées ci-dessus est toute différente et permet de relier l’ensemble de ses maladies à une cause primaire : l’hyper perméabilité intestinale qui peut être favorisée par le stress vaccinal, les excès d’antibiotiques, de pesticides.

Les schéma ci-dessous expliquent très clairement cela.

1/ L'intestin grêle est situé au centre du ventre, de l'abdomen. On le voit ici à G peletonné en boucles. Sa longueur est de 6 à 8 mètres, on pourrait jouer à la corde à sauter avec. Il est représenté en coupe à droite, et on aperçoit ses nombreuses villosités qui augmente sa surface d'échange, passant de 8m de longueur de l'intestin à plus de 200m2 de surface, celle d'un terrain de foot !.

 

 

 

2/ A gauche, un intestin normal : les cellules de la muqueuse, les entérocytes sont collées les unes aux autres. Ce qui fait que ce qui passe de l'intérieur de l'intestin, la lumière, dans notr sang passe forcément par les entérocytes, c'est la digestion. La digestion n'est pas simplemnt le fractionnement des aliments en molécules assimilables, c'est aussi le passage par ce filtre de nos entérocytes qui vont présenter à nos cellules, par le sang des micro-éléments rendus neutres immunologiquement, c'est à dire reconnus comme non toxiques, non immunogéniques pathologiquement.

Alors que à droite, dans un intestin malade, perméable les entérocytes ne sont plus collés, il y a des trous, des interstices entre-eux qui vont laisser passer des molécules indésirables non "digérées.

 

3/ Qu'est ce qui provoque ces trous, cette hyper-perméabilité intestinale Docteur ?

Les causes principales de ces lésions de l'intestin sont : le stress, les vaccins, le chlore, les additifs alimentaires, les pesticides, le lait de vache, les médicaments chimiques (Les anti-inflammatoires en premier d'où l'importance d'en prendre le moins possible et de traiter ses douleurs par l'acupuncture auriculaire notamment).

 

 

4/ Des bactéries indésirables, des toxines, des fragments de gluten vont ainsi passer dans le sang et entrainer une infection, une inflammation, une oxydation, une réaction auto-immune à l'origine de ces maladies.

 

 

L'hyper perméabilité intestinale entraîne le passage dans le sang de fragments de bactéries intestinales, de gluten ou de toxines. Ces éléments biologiques qui ne sont pas passés par les entérocytes mais entre les cellules, par des trous, des pores (d'où le nom donné de porosité intestinale) ne sont donc pas passés par le filtre naturel de la digestion. Ils arrivent dans le sang comme des "corps étrangers" et entrainent une reponse immunitaire, la fabrication d'anticorps visant à les éliminer, à les détruire.

Ensuite ces "corps étrangers" vont aller se fixer sur des tissus ou des organes : et cette destination est guidée par nos gênes; Si vous avez une susceptibilité génétique de :

- sclérose en plaque, ils iront se fixer sur la gaine de myéline de vos nerfs, et ces anticorps viendront détruitre le corps étranger et la gaine de myéline sous jacente provoquant par conséquent le ralentissement de la conduction nerveuse entrainant ainsi les symptômes divers de la sclérose en plaques : déficit moteur , sensitif visuel, vésical etc....

- poly-arthrite (facteur rhumatoïde positif), ces éléments étrangers iront se fixer sur vos capsules articulaires et ces anticorps viendront détruitre le corps étranger et les capsules articulaires sur lesquelles ils sont fixés entrainant inflammation et douleurs articulaires.

- enthèses (HLAB27) ces éléments étrangers iront se fixer sur vos attaches articulaires de votre colonne et de vos sacro-iliques et ces anticorps viendront détruitre le corps étranger et les attaches articulaires sur lesquelles ils sont fixés entrainant inflammation et douleurs péri-articulaires (SPA).

- thyroide : ces éléments étrangers iront se fixer sur votre throide et ces anticorps viendront détruitre le corps étranger et la thyroide sous jacente entrainnat son insuffisance (Hashimoto)

....etc pour tous les autre organes.

 

Dr Pascal Trotta, 8 Oct 2020