Aller au contenu

Vaccins quid ?

L'avis d'un médecin libre sur les vaccins et la décision du gouvernement de rendre obligatoire 11 vaccins pour les nourrissons

Quelques notions de bon sens sur les vaccins.

Un médecin libre fournit des arguments de bons sens et des arguments scientifiques pour une santé plus naturelle face aux géants de Big-Pharma qui main dans la main avec les gouvernants veulent imposer par la contrainte, la peur et la force une overdose vaccinale.
Une overdose vaccinale dont on sait pertinemment qu'elle est à l'origine de l'explosion de l'autisme, des allergies et de beaucoup de maladies modernes invalidantes (Sclérose en plaques, Myofasciite, certains cancers..).

Le nouveau gouvernement français a décidé de rendre obligatoire 11 vaccins pour les nourrissons à partir de janvier 2018 sans véritable concertation populaire ni argumentation scientifique.
En France, pour l'instant trois vaccins sont obligatoires : diphtérie, tétanos, et polio combiné en 1 quel injection le DT Polio, qui coûte 14€.
Le bénéfice risque de ces 3 vaccinations est plutôt en faveur de la vaccination car ce sont des maladies qui peuvent être potentiellement mortelles et dont la vaccination permet de diminuer considérablement le risque.
Le problème est que les différents laboratoires se sont organisés pour instaurer la pénurie de ce DT Polio obligatoire, ce qui fait que les Français sont obligés de recevoir le vaccin hexavalent, disponible et beaucoup plus cher (40€), qui contient en plus les vaccins contre la coqueluche, l'hépatite B et l’haemophilus influenzae.
Une pétition à circulé l'année dernière en 2017 qui a eu beaucoup de succès puisque 2 millions de Français l'ont signé, demandant de rendre disponible ces 3 vaccins afin de ne pas être obligé de recevoir 3 autres vaccins non obligatoires en plus.
La seule réponse des autorités françaises de santé est de rendre huit autres vaccins en plus obligatoires ! comme s'il y avait un véritable autisme des autorités face aux demandes de plus en plus croissante de la société civile de prendre en charge sa santé, de se responsabiliser et de demander une transparence sur les bénéfices et les risques de ces vaccins.

De plus en plus de Français sont rendus méfiants face aux scandales sanitaires à répétition :

scandale du sang contaminé, scandale du médiator (dénoncé par des patients et une médecin courageuse ayant fait face a l’omerta des autorités de santé), scléroses en plaques induites par le vaccin de l'hépatite B, suicides d’adolescents ayant pris du Ro-Accutane pour leur acné, experts travaillant pour les autorités sanitaires censées nous protéger ayant des gros conflits d’intérêts avec les multinationales pharmaceutique…. La liste n'en finirait pas

Nous sommes de plus face à un changement de paradigme dans tous les pans de la société :

Nous sommes passés brutalement depuis la généralisation de l'Internet, qui est une véritable révolution, d'une société pyramidale à une societe transversale dans tous les domaines.
Avant cette révolution tout venait d’en haut dans ce pays hyoercentralisé qu’est la France depuis Colbert : informations d’Etat, éducation d’Etat, décision d’Etat, justice d’Etat, Médecine d’Etat..
Mais depuis cette révolution les Français ne sont plus obligés de s'informer auprès de l'État ou des multinationales (les médias main stream non libres car tous sponsorisés par les multinationales qui vendentmédicaments, armes, pesticides et pétrole) peuvent s’informer auprès de médias beaucoup plus libres sur la toile. ET CELA CHANGE TOUT !!!
Nous apprenons comment fonctionne le monde et comment des sociétés privées sont en train de remplacer petit à petit les États pour chercher à imposer leur calendrier marchand.

Ce vieux monde pyramidal où tout est décidé d’en haut est en train d’être remplacé par un monde transversale.
L'avenir est un État fort et plus restreint, à une éducation libre, une agriculture libre, une médecine plus libre et donc in fine des peuples plus libres.
Mais ceci ne sera pas donné ni gagner et nécessitera un combat et une lutte permanente.
Car face a cette volonté des peuples de maîtriser leur destin et leur santé, de puissants intérêts financiers sont à la manœuvre.
Ce qui explique pourquoi le gouvernement actuel face a la demande de Transparence sur les vaccins, veut passer en force et imposer 11 vaccins à nos nourrissons alors que seulement trois étaient obligatoires.

Non seulement cette attitude est une preuve de faiblesse mais une marque de raidissement autoritaire face a un monde citoyen de plus en plus transparent.

Enfin en tant que médecin libre, j’émets des réserves très sérieuses sur l'utilité de ces 11 vaccins.

Voici quelques arguments de bon sens :


1/ Dans la nature nous ne contractons jamais 2 maladies infectieuses en même temps.
Les maladies infectieuses se suivent mais ne sont jamais concomitantes sauf en cas de rarissime et grave déficit immunitaire. Notre système immunitaire est fait pour lutter contre une maladie il est efficace pour cela et ensuite il peut lutter contre une autre maladie. Imaginez un nourrisson vierge dont le système immunitaire est immature qui recevra par voie injectable 11 antigènes bactérien et viral en même temps. C'est une bombe atomique immunitaire pour lui. Cela va réveiller immanquablement des clones lymphocytaires endormis et etre à l'origine d’une surchauffe du sytème immunitaire et favoriser ensuite de nombreuses maladies auto immune, et les allergie qui explosent dans tous les pays qui sont en overdose vaccinale.

2/ C'est le poison qui fait la dose.

Nous ne sommes pas contre les vaccins mais nous sommes contre une overdose vaccinale qui va baisser in fine la cause vaccinale aux yeux des Français, et cela c'est très grave. J'ai toujours appris pendant mes études de médecine et de pharmacologie, que au-dessus de trois médicaments ou de 3 vaccins on ne contrôlait plus aucune interaction.
Alors que dire de 11 vaccins. C'est faire prendre un risque inutile aux nourrissons et qui va effondrer voire inverser le bénéfice/risque de la vaccination.

3/Il vaut mieux promouvoir l'allaitement maternel

Plutôt que de promouvoir des techniques artificielles qui rapportent trop d’argent aux multinationales, il vaut mieux encourager l'allaitement maternel qui est une solution écologique et gratuite. Je propose d’allouer le budget de ces vaccinations supplémentaires aux femmes qui décident d’allaiter afin de leur permettre de prendre le temps et le repos nécessaires favorisant ainsi la meilleure nutrition pour le cerveau le corps, le cerveau et l’immunité de leur enfant.
Nous n'avons pas beaucoup entendu notre soi-disant ministre de l'écologie Nicolas Hulot là-dessus.

4/ Il y a également une forte suspicion des Français sur la teneur des vaccins car il n'y a aucune transparence sur leur fabrication et leur composition.

On sait que les adjuvants nécessaires pour augmenter la réponse immunitaire ou pour assurer la conservation des vaccins sont souvent toxiques :

- aluminium et mercure sont des neurotoxiques, c'est-à-dire qu'ils sont dangereux pour les nerfs et le cerveau des enfants et pourraient expliquer l'augmentation inquiètante de l'autisme et l'apparition de sclérose en plaques ou de narcolepsie-catalepsie après vaccination.

- le formaldéhyde qui est un conservateur cancérigène.


Certains vaccins contiendraient des Nano particules métalliques dont certaines sont cancérigènes...

il serait souhaitable que les Français et leurs médecins connaissent précisément la composition de ces vaccins avant de les accepter.

5/ Les vaccins favorisent la cancérisation de notre terrain

Louis Claude Vincent, un chercheur français renommé à l'origine de la bio-électronique, c'est-à-dire l'étude des micros courants de la vie, a montré que les vaccins entraînaient une sur-oxydation favorisant le terrain allergique et cancéreux.

Sur ce schéma de droite, on s'aperçoit que pour développer un cancer, il faut une oxydation chronique.

Le terrain cancéreux se développe lorsque notre sang devient de plus en plus alcalin et oxydé.

Or les vaccins entrainent tous une sur-oxydation, ce qui pourrait expliquer l'augmentation importante du nombre de cancers dans les populations occidentales, et l'apparition de cancer chez des personnes de plus en plus jeunes (sarcomes des enfants, leucémies des adolescents, cancers du pancréas chez des adultes jeunes...).

Les perturbateurs qui favorisent les cancers se situent dans la zone des dégénérescences (alcaline-oxydée)

-Pollution électro-magnétique
-Sucre blanc
-Pain blanc
-Radiographies - rayons X
-Pollution chimique
- Vaccins - BCG
- Stress - cuissons fortes - graisses saturées ....

6/ Faire d'abord le bilan global de la vaccination : bénéfices et effets secondaires à court mais aussi à long terme !

Une étude scientifique internationale devrait être réalisée pour faire le bénéfice/risque des campagnes massives de vaccination réalisées depuis plus de 50 ans dans les pays occidentaux.
Certes nous avons vu disparaître des maladies infectieuses mais nous avons vu apparaître d'autres maladies infectieuses ou d'autres maladies.
La variole a certes disparu mais moi au moment où elle disparaît le sida est apparu.
Certains suspectent le fait que le virus de la variole ait été élevé sur les cellules de reins de singe qui étaient infectés par le virus HTLVI , précurseur du virus du sida HTLVII qui aurait ainsi muté en étant injecté avec le vaccin dans l'espèce humaine.
Ce sont plus les progrès de l’hygiène qui ont fait disparaître les maladies infectieuses que les vaccins. Beaucoup de pays qui n'avait pas vacciné (Hollande ou la Belgique) ont vu la tuberculose reculer bien avant la France alors que celle-ci menait des campagnes massive de vaccination obligatoire par le BCG.

7/ Certains vaccins seraient fabriqués sur des cellules d’embryons humains avortés.

Ceci est éthiquement inacceptable et mérite d'être investigué par une commission d'enquête.

Pour en savoir plus :

Extrait du document du Dr Jean Pilette  "Aluminium et vaccins" 

« La préparation de souches cellulaires embryonnaires humaines est faite à partir d’embryons humains avortés. A l’époque des premières cultures cellulaires humaines, la Suède était un des seuls pays à autoriser l’avortement. C’est donc dans un hôpital suédois que l’on a pu recueillir un foetus humain avorté. Les organes de ce foetus ont été congelés dans l’azote liquide afin d’en assurer la conservation de nombreuses années. La souche de culture cellulaire WI38 est une souche diploïde isolée au Wistar Institute de Philadelphie à partir de fibroblastes (cellules du tissu de soutien) de poumon de ce foetus. La souche MRC5 est une autre souche embryonnaire de cellules diploïdes, elle provient également de fibroblastes de tissu pulmonaire d’un foetus humain avorté. Ces cellules embryonnaires diploïdes se divisent un plus grand nombre de fois que les cellules de cultures primaires mais elles finissent par vieillir et par devoir être renouvelées.
Une lignée cellulaire continue est formée de cellules capables de se diviser indéfiniment. Celles-ci peuvent être choisies parmi divers tissus cancéreux. Mais elles peuvent aussi être prélevées sur des tissus sains et rendues « immortelles » grâce à l’action d’agents viraux ou d’agents chimiques. En plus de leur capacité de croissance illimitée, ces cellules initialement saines, ont acquis des caractéristiques semblables à celles de cellules cancéreuses, comme par exemple, celle de contenir des aberrations chromosomiques. La lignée cellulaire continue est en fait une lignée cellulaire cancérisée.

Les cellules Véro sont des cellules d’une lignée cellulaire continue dérivée des cellules du rein de singe vert africain. La lignée cellulaire continue CHO est dérivée de cellules d’ovaires de hamster chinois. (…)  »

 

8/ L'obligation vaccinale est une atteinte à nos libertés !

Nous devons devons défendre nos libertés.

La liberté vaccinale est une liberté fondamentale. Rappelons que tous les régimes autoritaires ont utilisé les arguments hygiéniques pour supprimer des libertés fondamentales.

9/ Les populations non vaccinées vont souvent beaucoup mieux que les autres.

Il n’y a par exemple pas d’autisme dans la communauté Amish américaine qui refuse tout vaccin.
Alors que l'autisme ne fait qu'exploser dans les populations vaccinées. De nombreuses mères de familles ayant un enfant autiste ont vu leurs enfants se refermer progressivement et rapidement suite à des injections vaccinales.

Voici une étude majeure sur la comparaison de l'état de santé entre enfants vaccinés et enfants non vaccinés 

Cette étude, appelée KIGGS, a été menée durant trois ans, de mai 2003 á mai 2006, par l'Institut Robert Koch, la plus haute instance de santé allemande, qui est au service du ministère federal de la Santé. Elle est pratiquement inconnue en France, et le résumé de cette longue étude a été publié dans le journal Bundesge-sundheítsblatt (vol. 49, n° 10, 2006). L'Institut poursuit actuellement cette étude au cours d'une seconde étape (2009-2012).
15 000 enfants analysés (Echantillon représentatif de toute la population)
1500 données par enfant
20 millions de données au total.

Angelika Keigel-Schauzl, mathématicienne, responsable de l'EFI (association d'information sur les vaccins), qui citait une étude concernant plusieurs milliers d'enfants allemands de O á 17 ans,
donc très significative.

Comparaison par la mathématicienne des enfants vaccinés et non vaccinés.
Différences très importantes

Moitié moins d'allergies

les non vaccinées portent bien moins souvent des lunettes

Les enfants non vaccinés ont trois fois moins de problèmes de langage que les vaccinés.

Parmi les enfants non vaccinés : pas un seul cas de scoliose !

Le système immunitaire des enfants non vaccinés fonctionne correctement et efficacement.

Plus les enfants sont vaccinés, plus ils ont de maladies infectieuses !

 

 http://www.lelibrepenseur.org/une-etude-allemande-prouve-que-les-enfants-non-vaccines-sont-en-meilleure-sante-que-les-vaccines/

 

  • LES PROBIOTIQUES 3 MOIS

    PRODOCTA®: LES PROBIOTIQUES 90 capsules - 3 mois 20% de réduction par rapport à 3 PRODOCTA 30, soit une réduction de 13€.

  • PACK 3 MOIS

    Pour traiter pendant 3 mois votre intestin : pour ne plus souffrir du ventre, et traiter la cause principale de vos allergies, de l'asthme, de l'eczéma et des infections ORL ou urinaires. Efficacité garantie si pris pendant 3 mois. Ce pack offre une réduction exceptionnelle de 14% pour faciliter son accès à tous et toutes, et aux familles.