Aller au contenu
Pour prendre RV : 0034 943 059 203 & Pour commander les produits : 0034 943 060 242

Nos enfants sont-ils des cobayes ?

Les enfants ont plus de chance de gagner au loto que de mourir du Covid. Alors pourquoi leur faire peser le risque inutile d’injection de substances expérimentales ? L’avis d’un médecin libre qui défend les enfants face à un scandale qui sera pire que le scandale du sang contaminé et de l’amiante réunis. Diffusez un maximum cette vidéo autour de vous si vous voulez protéger vos enfants, et ceux des autres face à la folie des adultes.

 

 

 

 

Les enfants ne meurent pas du covid et de ses nombreux variants.

Ils supportent très bien ces virus et s'ils sont malades, ils ont généralement un simple rhume qui dure peu et ne se complique pas.

Alors pourquoi leur faire peser le risque inutile d’injection de substances expérimentales pour un simple rhume ?

Injections irréversibles et qui font courir à nos enfants, à vos enfants à vos petits-enfants, le risque de :

- mort subite,

- myocardites pouvant laisser des séquelles d'insuffisance cardiaque à vie,

- de syndrome de Guillain-Barré (une forme de polio accelérée),

- d'autisme,

- de tremblements non contrôlables,

- baisse à vie de leur immunité,

- maladies auto-immunes,

- fragilisation à vie de leur santé.

Il y déjà plus de 1200 morts de ces injections en France depuis moins d'un an qu'elles ont été proposées par chantage aux français : et ceux qui dénient ces chiffres officiels font du négationnisme d'effets secondaires.

 
Car mettre le doigt dans l'engrenage de la vaccination des enfants pour un virus de type grippal qui ne les rend pas malades c'est rentrer dans le même cycle infernal d'abonnement à vie qui est proposé aux adultes ! Alors que l'on peut très bien prévenir et traiter ces virus par des méthodes éprouvées non toxiques, écologiques et économiques, ce que les "vaccinolâtres" vous cachent. 

Si chaque année les plus de 65 ans recevaient une seule injection contre le virus de la grippe, pour celui du covid, on en est maintenant à 3 injections en moins d'un an !!!!!

Or en toxicologie, c'est la dose qui fait le poison. Et ces injections expérimentales sont dangereuses car contiennent des substances toxiques pour la santé de l'homme : protéine spike qui entraînent des thromboses, hydroxyde de graphènes ("nano-rasoir" lésant les endothéliums vasculaires et probablement responsables des morts subites pots "vaccinales" si injecté en intravasculaire par erreur et non en intramusculaire) et particules nano-magnétiques émettrices-réceptrices qui émettent un signal blue-tooth et nombreux adjuvants toxiques dont des métaux lourds toxiques pour le cerveau, à fortiori poiur celui des enfants en pleine croissance.

Ces injections pour les enfants sont criminelles et nous devons nous y opposer.

La santé et l'éducation sont de la responsabilité des parents.

Quand un Etat s'arroge le droit inaliénable des parents ce n'est plus la démocratie mais la tyrannie. 

Les médias mainsteam et les gouvernements mentent en disant que les enfants sont responsables de la transmission de ce virus et qu'en les vaccinant on atteindra une couverture vaccinale de plus de 85% qui mettra un terme à l'épidémie: car Gibraltar "vacciné" à presque 100% (99%) voit un rebond de l'épidémie et Israel, le pays le plus "injecté" au monde (ils parlent déja de la 4è injection) vient de refermer ses frontières : ces injections ne vous protègent pas du virus ni de la transmission ni même des formes graves car on voit maintenant des "injectés" doublement ou triplement faire des formes graves.

Ces injections n'ont pas un but médical mais politique : asservir les peuples en les soumettant à des actes arbitraires et déroutants sans cesse changeants (confinements, masques, couvre-feu, injections génétiques, toxiques et magnétiques itératives, interdictions de toutes sortes, conditionnement de la vie en société à un QRcode...).

La seule est unique solution est la désobéissance civile et pacifique.

Jean Moulin disait face à un Etat oppresseur : "Obéir, c'est trahir, désobéir c'est servir".

Pour nos enfants : Hauts les Coeurs ! N'ayez pas peur ! Défendez vos libertés !

 

Dr Pascal Trotta, 

Ancien Interne des Hôpitaux de Paris,

Lauréat de la Faculté de Médecine de Paris V

Médecin Spécialiste, Radiologue, Homéopathe, Fondateur de l'Institut de Médecine Naturelle de Saint Sébastien

 

Prendre RV :  0034 943 059 203

Commander les compléments : En ligne ou tel 0034 943 060 242