Aller au contenu
Appeler 05 64 11 54 05

Pourquoi un petit déjeuner de Roi

Pourquoi le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.

Le petit déjeuner en danger !

Une étude du Credoc (centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) d'août 2015 a montré que le petit déjeuner, repas essentiel de la journée est de plus en plus délaissé par les enfants et les adultes.

Environ 30% des enfants et 20% des adultes ne prennent pas de petit-déjeuner tous les matins.

De plus, la proportion d’individus prenant un petit-déjeuner complet est passée de 40% en 2007 à 20% en 2013.

Il y a ainsi de moins en moins de composants nutritionnels au petit déjeuner des Français.

De plus en plus d'élèves arrivent en classe le matin le ventre vide !

Seulement 20 % de ces élèves ayant sauté le petit déjeuner viennent à l'école avec une collation.

De plus en plus d'adultes ne prennent le matin qu'un café.

Dans un cas sur deux le saut du petit déjeuner est quasi quotidien.

 

L'enquête a révélé que pour les enseignants, les enfants ayant sauté le petit déjeuner sont des élèves plus fatigués, moins concentrés, moins attentifs, et moins participatifs.

Ce qui est vrai pour les enfants est vrai aussi pour les adultes. Sauter le petit déjeuner ou prendre un petit-déjeuner incomplet n'est donc pas anodin.

J'utilise souvent la comparaison suivante en consultation avec mes patients pour les rééduquer à une nutrition santé :  votre corps est comme une voiture qui nécessite de l'énergie fournie par un réservoir, l'essence. La journée est comme un long voyage Paris-Nice. Si vous partez le matin de Paris avec le réservoir vide (vous souhaitez le petit déjeuner),  vous n'irez pas bien loin.

Pour que le cerveau fonctionne de façon optimale il faut lui apporter du sucre en quantité régulière sans a-coups ni irrégularités.

Le danger de sauter le petit déjeuner entraîne le risque d'être en hypoglycémie : la chute du taux de sucre dans le sang entraînera au niveau du cerveau les reflexes suivants : irritabilité, agressivité, étourdissements, sensation de malaise, perte de mémoire, perte d'efficacité, fatigue, tremblement etc. etc.  Tout le monde a plus ou moins connu ces symptômes qui sont très désagréables et qui entraînent une fringale aggravant le cercle vicieux puisque généralement on se porte rapidement vers les aliments hyper sucrés pour compenser rapidement cette chute du taux de sucre dans le sang.

J'ai personnellement découvert l'importance du petit déjeuner en lisant les livres du Docteur Catherine Kousmine qui fut une des pionnières dans les années 70 sur la nutrition santé.

Adepte jusqu'à 40 ans du petit déjeuner occidental classique : beaucoup de lait, des tartines de pain blanc avec du beurre et de la confiture ou des ceréales industrielles , jamais de fruit, jamais de protéine, jamais de noix ou d'amandes... Pour des raisons de santé (rhumes et sinusites à répétition, lombalgies chroniques avec vieillissement accéléré) j'ai choisi délibérément de façon spontanée de changer mon petit déjeuner à l'âge de 40 ans suite à la lecture du livre du Docteur Catherine Kousmine "sauver votre corps".

J'ai donc supprimé le lait, le pain blanc,les céréales industrielles et ai commencé à réaliser la fameuse crème BUDWIG que préconise Catherine KOUSMINE dans ses livres.

Il s'agit d'un petit déjeuner à base de céréales complètes, de fromage blanc biologique, d´huile de tournesol première pression à froid, de noix ou de noisettes et de fruits frais de saison.

Rien qu'en changeant mon petit déjeuner, ma santé s'est considérablement amélioré, apres trois mois difficiles (crise d'élimination toxinique) et je poursuis maintenant ce petit déjeuner depuis bientôt plus de 10 ans.

Je l'ai amélioré petit à petit et vous livrerai en fin d'article ma recette de petit-déjeuner santé que tout le monde peut faire.

Il faut bien comprendre que le seul repas que l'on maîtrise à 100 % ,surtout lorsqu'on est adulte et que par sa profession on est amené à dîner ou déjeuner en dehors du domicile, le seul repas que l'on maîtrise donc à 100 % est bien le petit déjeuner.

Le petit déjeuner doit donc être celui d'un roi : par sa qualité et par son importance quantitative.

C'est véritablement l'un des secrets les plus importants de votre santé.

La rentabilité du petit déjeuner dépasse largement tous les indices boursiers !

Mieux vous mangerez et plus vous prendrez de temps pour votre petit déjeuner plus vous gagnerez de temps dans la journée et dans l'année en diminuant la fatigue, les coups de pompe, les maladies, les infections, les douleurs etc. etc.  

Il faut donc fournir par le-petit déjeuner, à votre corps les nutriments suivants pour qu'il fonctionne bien tout au long de la journée :

- Des Glucides complexes :  il faut privilégier les sucres d´assimilation lente pour fournir un taux de sucre constant et régulier à votre cerveau.  Donc privilégier le pain complet, les céréales complètes, plutôt que les céréales industrielles raffinées et le pain blanc. Évitez les brioches sauf le dimanche, le pain de mie, les pain briochés, qui contiennent trop de beurre, d'huile de palme et qui sont fait à base de farine de blé raffinée (on a enlevé son enveloppe donc ses minéraux et ces vitamines B).

Pour ceux qui sont intolérants au gluten, prenez du pain complet de petit épeautre ou des céréales complètes à base de petit épeautre, de sarrasin, de maïs, quinoa ou riz complet.

- Des lipides :   je vous rappelle que votre cerveau est fait à 70 % de gras et qu'il faut lui fournir du "bon gras". Le bon gras ce sont les noix et les bonnes huiles végétales de colza, de lin ou de noix, première pression à froid et extra vierge. On trouve ces huiles très facilement dans tous les magasins biologiques.  Éviter le mauvais gras qui altérera votre cerveau et entraînera dans votre corps une inflammation à l'origine des maladies modernes : huile de palme, huile de tournesols en excès, excès de lait, de yaourt et de fromage blanc industriel.  Tous les produits industriels et notamment les fameuses  céréales du petit déjeuner contiennent de l'huile de palme qui est l´huile la plus économique pour l'industriel mais qui est très mauvaise pour votre santé.

- Des Protéines : elles sont quasi systématiquement oubliées sauf dans les pays anglo-saxons avec le fameux petit déjeuner anglais mais qui est trop riche en mauvais gras comme le bacon ou les saucisses.

 Le petit déjeuner doit être protéiné, selon les dernières recherches en chrono biologie de la nutrition. Il faut apporter à votre cerveau les acides aminés essentiels pour son bon fonctionnement : l'oeuf de ferme biologique contient tous les acides aminés essentiels et c'est la meilleure protéine au petit déjeuner. Vous pouvez aussi alterner avec du jambon blanc, du fromage de brebis ou de chèvre, du magret de canard séché....

 Dans les milieux populaires et ouvriers, la tradition d'un vrai déjeuner à la place du petit déjeuner s´est parfois maintenue et doit être conservée. Dans les quelques pays où je suis allé vivre (Yémen, Equateur) le petit déjeuner est resté équilibré comme un vrai déjeuner avec du poulet et du riz ou des lentilles ou du soja ou des haricots.

- Des Vitamines contenues dans les fruits. Il vaut mieux un fruit entier qu' un jus de fruits car le jus de fruit entraîne un pic de glycémie trop fort dans le sang, qui peut être suivi une heure plus tard d'une hypoglycémie  à l'origine de malaise.


De plus pour ceux qui veulent maigrir ou garder un poids de forme, sauter le petit déjeuner est la pire des choses à faire car les calories qui n'auront pas été ingérées le matin seront ingérées le soir et vous grossirez la nuit.

L'adage  "qui dort dîne" est vrai : je conseille à tous mes patients de peu dîner le soir. Ainsi, il se lèveront  le matin en ayant faim et feront donc ainsi un petit déjeuner de roi !

Pour ceux qui préfèrent la vidéo à la lecture voici un reportage récent expliquant cela en images grâce a mon cher confrère le professeur Henri Joyeux.