Aller au contenu
Pour prendre RV : 0034 943 059 203 & Pour commander les produits : 0034 943 060 242

Laissons respirer nos enfants librement !

Imposer le masque aux enfants de plus de 6 ans toute la journée à l'école est de la maltraitance physique et psychologique. Nous devons défendre nos enfants et ne pas obéir à des ordres inhumains qui ne sauveront aucune vie mais laisseront d'immenses séquelles psycho-affectives chez les plus faibles d'entre-nous, les enfants.

 

Depuis le 2 novembre après les vacances de la Toussaint, à l’école, les enfants de plus de 6 ans ont l’obligation de porter un masque en tissu ou en papier toute la journée soi-disant pour éviter des morts du Covid19.

Le président a dit que si nous ne faisions pas ça, il y aurait 400 000 morts. C’est un prophète de malheur. Tous les chiffres qui ont été ainsi énoncés ont toujours été contredits par la réalité. Le mathématicien britannique Ferguson qui a justifié les confinements planétaires s’est toujours trompé.

Ne confiez jamais votre avenir aux mathématiciens ou aux statisticiens sinon vous finirez tous en taule (le confinement).

« Malheur au pays dont l’enfant est un roi » dit l’Ecclésiaste dans la Bible. Nous en sommes là en France. Notre président, trop jeune pour avoir du recul suffisant, prend des décisions catastrophiques pour l’avenir de nos enfants. De plus il prend des décisions sur un domaine très sensible : les enfants alors qu'il n'a pas d'enfant lui-même. Un président sans enfant a-t-il le droit de prendre une décision qui engage physiquement et psychologiquement 800 000 enfants ? Une vrai question.

En tant que père de famille et médecin, confronté à cette épidémie, je dis qu'obliger des enfants de plus de 6 ans à porter un masque toute la journée est une véritable maltraitance. Une maltraitance à la fois physique et psychique.

Maltraitance physique car l’enfant, dont le cerveau est en pleine croissance, nécessite une oxygénation parfaite, or le masque freine cette oxygénation en faisant respirer à l’enfant un air mélangé à son CO2 expiré. Or de nombreux enfants se plaignent de maux de têtes, disent qu’ils étouffent, qu’il respirent mal. De plus ces masques sont inutiles et sont à l'origine de nombreux effets secondaires.

Maltraitance psychologique car l’enfant ne voit plus les sourires de ses camarades, ne voit plus le sourire de sa maîtresse (si elle aime son métier et les enfants) et ne lui permet pas de comprendre la communication non verbale du visage masqué qui est si importante pour bien comprendre.

Il est perdu. Il peut se renfermer sur lui-même. Maltraitance psychologique, quand il refuse de mettre le masque ou qu’il l’enlève ou qu’il le met à moitié pour respirer un peux mieux  il se fait rabrouer par des maîtresses parfois inhumaines ou trop obéissantes pour rester humaines.

Car les ordres viennent d’en haut de façon pyramidale : président-ministre de la santé ministre-de l’éducation nationale-recteur d’académie-directeur ou directrice d’école -enseignant, maîtresse-enfants. Celui qui perd à chaque fois, c’est l’enfant, le plus petit, celui qui est en bas de l’échelle et à qui on a absolument pas demandé son avis et qui doit se la boucler ce masquer le visage respirer un air un pur et peut-être toxique, car de quoi sont-ils faits ces masques, il suffit de lire cet article pour vous rendre compte de la toxicité de respirer un air vicié toute la journée.

Réfléchissons bien : de nombreuses directrices ou directeur d’école, d’enseignants d’enseignantes, de maîtresses d’école disent : il faut respecter le protocole.

Et si l’épidémie s’aggrave malgré cela et que la seule solution c’est :

- de masquer les enfants de plus de 2 deux ans ces tout petit bouts de chou, le ferez-vous ? Et comment feront les maîtresses et comment ferez-vous pour leur faire respecter cela à moins de les maltraiter psychologiquement ?
- de masquer vos enfants à la maison ?
- de les masquer du matin au soir tous les jours ?
- Et si tout cela n’a pas suffi, d’emmener vos enfants dans des wagons plombés à l’abri des virus vers une destination lointaine où il n’y a pas de virus, est-ce que vous respecterez encore le protocole ?.

Que voulons nous pour nos enfants ?

8 h par jour ainsi ? masqué-confiné-rabroué  ? isolé? Hypo-oxygéné ? Maltraité physiquement ? Maltraité psychiquement ?

Ou le droit pour nos enfants de respirer un air libre ? Un air pur ? de pouvoir développer ses capacités sensorielles par l'odorat, branché sur le rhinencéphale, le cerveaiu des émotions et ainsi se développer harmonieusement et d'être épanoui physiquement, psychiquement et émotionnellement  ?

 Je vous donne ici le témoignage d’une mère de famille qui lutte pied à pied pour que ses filles puissent respirer un air libre, une maman courage,  une maman qui se bat face à l’indifférence de très nombreux parents qui n’ont pas compris ce qui se trame dans leur dos et dans le dos de leurs enfants et qui réagiront peut-être trop tard.

 

"Bonsoir, je voulais vous tenir au courant de mes avancées! Je suis allée cet après midi en rdv avec le Dr…. et vous aviez raison, c’est un homme formidable, il m’a délivré un certificat de non port du masque pour Eloise, on a discuté de tout ça et c’est une bouffe d’air pur que d’avoir des gens comme vous et lui de notre côté, qui nous défendent et nous encouragent! Alors merci de m’avoir recommandé ce Médecin.

Concernant la directrice de l’école où sont mes filles, elle n’a pas changé d’avis bien au contraire, elle a essayé  de me convertir au covidisme mardi ! 

Mais le plus grave est du côté des maîtresses... l’une m’a jeté un regard noir en nous disant qu’elle ne ferait preuve d’aucune tolérance vis à vis du port du masque, et l’autre à carrément grondé ma fille quand celle-ci mettait le masque sous son nez. Quand ma fille lui a répondu  « maîtresse je n’arrive plus à respirer », là maîtresse lui a répondu « si les autres y arrivent, tu n’as qu’à y arriver aussi! »... je suis scandalisée!

Je n’en resterai pas là, cette femme doit être réprimandée pour son comportement sociopathe!  Les maîtresses jettent les masques à la poubelle pour qu’on ne puisse pas les remettre aux enfants le lendemain, alors que ce sont des masques lavables!

La directrice se dit être obligée de respecter le protocole.

Le lendemain :

Elle a refusé de laisser entrer ma fille ce matin malgré le certificat, car ce fut le cas, la directrice m’a envoyé bouler agressivement, à refusé de me faire une preuve écrite de son refus du certificat... j’ai également appris par un autre élève que les maîtresses et la directrice enlevaient leur masque en récréation et en classe! Oui oui!!! Ces trois femmes se moquent de nous et de la santé de nos enfants…."  Virginie A, le 4 Nov 2020

Je vous joins ici un avis juridique sur l’illégalité du refus d’accès aux établissements scolaires opposé à des enfants muni d’un certificat médical contre-indiquant le port du masque. La directrice se met donc en porte-à-faux avec la loi.

Un certificat médical établi par un médecin généraliste suffit à attester du régime dérogatoire et doit permettre aux collégiens et lycéens d’avoir accès sans masque à leur établissement scolaire

Plus d'infos sur ce site juridique qui défendra vos droits fondamentaux  

Voilà pourquoi peut-être Macron et son gouvernement veulent interdire l’école à la maison car de nombreux parents vont se révolter et vouloir récupérer leurs enfants à la maison chez eux devant tant de maltraitance.

il y a un projet de loi pour janvier 2021 interdisant aux parents de faire l’école à la maison. Or l’école n’est pas obligatoire, c’est l’enseignement, l’ éducation qui sont obligatoires. On peut le faire à l’école ou à la maison. Ce projet de loi est tout simplement inadmissible car un État qui se dit propriétaire des enfants est un État totalitaire.

Voilà pourquoi il devient urgent de désobéir face a ce totalitarisme sanitaire sournois et pervers qui s’installe petit à petit dans une grande indifférence générale pour l’instant mais avec un début de prise de conscience qui se généralise et qui permettra, je l’espère de sauver nos libertés et surtout nos enfants.

La balle est bien sûre dans notre camp. C’est par l’inaction des gens de bien que le mal progresse. Français « N’ayez pas peur, défendez vos libertés. »

Dr Pascal Trotta le 6 Nov 2020

Laisser nos enfants respirer librement. Défendre leurs droits. On ne peut empêcher un enfant de rentrer à l'école s'il n'est pas masqué parcequ'i il a une dérogation médicale.