Aller au contenu

Le rhume, une solution naturelle Docteur ?

Attention traiter le rhume avec certains médicaments peut vous mener aux urgences et vous faire mourir. Le Docteur Pascal Trotta explique comment on peut prévenir et soigner naturellement le rhume sans prendre de médicament dangereux pour notre santé.

La solution naturelle contre le rhume

On va sur la Lune et on ne sait pas traiter un rhume !
Comment prévenir le rhume ?
Attention à l’automédication et ses dangers.
Comment mieux le soigner ?

Un témoignage d'une patiente qui a suivi les conseils du docteur :

"Cher Dr Trotta, bonjour !

Je vais bientôt arriver à la fin de mes réserves de prodocta et omedocta et j'aimerais bien faire un point avec vous.

Contrairement à l'hiver dernier où j'étais malade tous les mois, pendant 1 à 3 semaines... (rhume, toux, grippe, gastro...), cet hiver je n'ai jamais été malade, Victoire !! Et je n'ai plus non plus de crise d'éternuements pendant 24h où j'avais besoin de 30 mouchoirs minimum... C'est une vraie libération !

Je continue toujours mon régime sans lait sans gluten, sans faire d'écarts (quand j'en fais j'ai mal au ventre et je respire moins bien), et je prends 1 prodocta et 2 omedocta tous les matins ou presque (parfois pas le WE).

PS : et merci pour votre bonne médecine ! je suis ravie de ne plus être malade et de ne pas avoir besoin de médicaments chimiques !

Marie"

On est en 2015, on a été sur la Lune, on est en pleine révolution numérique, on se gargarise des avancées technologiques médicales et on ne sait même pas prévenir et traiter cette simple petite maladie.
Avez vous vu Envoyé spécial du 26 février 2015 ?  Ils ont abordé le thème du rhume et du danger de l’auto-médication familiale. Le rhume, quelle calamité…..le nez qui coule, qui brûle, les yeux qui piquent, la fatigue, ces éternuements en rafale, l’extrême contagiosité. En effet quand toute la famille est prise par le rhume, pour abréger les symptômes, on se précipite chez le pharmacien et on prend des médicaments censés arrêter et stopper le rhume mais on ne sait pas que ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires très graves (infarctus, accident vasculaire cérébral).
Prenez 2 minutes à lire ceci et vous saurez comment éviter une maladie grave à cause d’un rhume que vous avez mal soigné et surtout comment éviter ces fichus rhumes. (Dessins de Nathalie Fourmy pour Nutritional Dr Trotta)

 

 

 D’où vient le rhume et comment mieux le prévenir ?
 

Le rhume est dû à un virus : le rhinovirus. Il existe 150 rhinovirus différents, c’est la raison pour laquelle les adultes sont infectés en général une fois par an et les enfants jusqu’à cinq fois. La médecine moderne actuelle n’a aucun vaccin ni traitement efficace contre ces virus. Ce virus est très résistant et une fois qu’il a été projeté par nos éternuements, il peut rester plusieurs jours sur nos objets quotidiens qui peuvent ainsi contaminer d’autres personnes. On peut donc « attraper » ce virus par les postillons, en serrant la main, en touchant les rampes d’escalier, les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, les combinés de téléphone…etc…
Ce virus se propage ainsi par épidémies, toute l’année avec une recrudescence md’octobre à fin mars.
Mais le virus est-il réellement la cause du rhume ?


Mon hypothèse est que le rhinovirus n’est pas la vraie cause du rhume, qu’il n’est qu’un révélateur de notre terrain.
Le terrain est notre intestin, pivot de notre immunité. Si les 100 000 milliards de bactéries que contiennent notre intestin sont en harmonie et en équilibre, alors nous sommes protégés contre ces virus.
Si nous menons une vie déséquilibrée, stressante, avec une alimentation trop riche ou raffinée et dévitalisée, notre intestin et notre flore intestinale sont ainsi fragilisés et les virus sont là pour nous rappeler à l’ordre et organiser un « nettoyage » de notre corps.
Car, que sont toutes ces rougeurs et irritations du nez, si ce n’est une forte élimination d’acides, favorisée par ces virus, qui vont ainsi « épurer » le corps des acides accumulés par la répétition d’erreurs nutritionnelles.
Ainsi mon hypothèse est que de nombreuses maladies infectieuses virales bénignes aiguës sont là pour, à périodes régulières, organiser dans notre corps un grand nettoyage, si nous ne prenons pas la peine de prévenir l’accumulation de ces toxines par une alimentation saine et des périodes courtes de jeûn.
La grippe, les états grippaux ou les rhumes, en nous forçant à nous coucher ou en diminuant notre appétit, nous forcent à un jeûn salvateur.
Par contre, nous empêcherons ce grand nettoyage si nous traitons ce rhume par des médicaments chimiques, qui peuvent de surcroît être dangereux.

Comment traiter le rhume ?- chimiquement au risque de sa vie ?- ou naturellement ? 

Il existe une trentaine de médicaments vendus en pharmacie (en vente libre, sans ordonnance) pour « traiter » le rhume. Sprays nasals, gélules « nez qui coule », « nez bouché », « nez irrité », « états grippaux », anti-inflammatoires,  anti-pyrétiques (pour faire baisser la fièvre), soit le plus souvent 4 produits pour 30,90€ non remboursables.
Les nombreuses campagnes de publicité orchestrées par les laboratoires vendant ces médicaments anti-rhume ont modifié le comportement des Français qui ont tendance de plus en plus à aller directement en pharmacie sans passer par la case médecin.
Avec ou sans traitement, un rhume dure 7 jours. Les médicaments ne font que soulager les symptômes mais ne guérissent pas le rhume. Sont -ils au moins efficaces et sont-ils sans danger
La pseudo-éphédrine, un vaso-constricteur contenu dans un médicament anti rhume sur deux, censée diminuer (très peu) les sécrétions nasales, entraîne par contre un resserrement des vaisseaux du cœur, du cerveau et augmente la tension artérielle. Ainsi en voulant soigner et auto-médiquer votre rhume vous risquez un accident vasculaire cérébral, ou un infarctus du myocarde !


Selon la revue indépendante médicale « Prescrire », la plupart des médicaments contre le rhume sont inefficaces et certains très dangereux.

La revue prescrire dirigée par des médecins indépendants préconise de retirer du marché tous ces médicaments anti rhume en vente libre.
Dans le reportage d’envoyé spécial, est cité le cas d’un homme de 30 ans qui a eu un infarctus et a failli mourir d’arrêt cardiaque car il avait pris pendant deux jours un médicament contenant ce vasoconstricteur pour essayer de soigner son rhume.
Or la plupart des gens (peut-etre en faites vous partie) pensent que ces médicaments sont anodins car ils sont en vente libre.
Ce que ne dit pas le reportage c’est que les anti-inflammatoires sont aussi dangereux car ces anti-inflammatoires que l’on prend trop souvent en automédication entraînent :
– des micros-trous dans la muqueuse gastrique (entrainant parfois un ulcère) ou intestinale à l’origine d’une hyperperméabilité intestinale qui va augmenter considérablement vos risques de maladies comme la sclérose en plaque, la polyarthrite rhumatoïde
-des risques d’insuffisance rénale parfois mortelles.

Pourquoi risquer sa vie ou celle de vos enfants pour un simple rhume ?


Lisez ce qui suit si vous voulez mieux vous soigner naturellement et surtout prévenir ces fichus rhumes.

Peut-on prévenir le rhume et comment ?
 
Je vous cite mon exemple personnel. J’ai été depuis très jeune affecté régulièrement par des rhumes à répétition qui dans la trentaine se compliquaient de sinusites de plus en plus fréquentes et invalidantes : j’ai tout essayé, tous ces médicaments, puis les inhalations de buis (une plante antivirale), rien n’y faisait, ces rhumes revenaient à répetition et empoisonnaient ma vie.
Un de mes patients m’ayant mis sur la piste nutritionnelle, j’ai, du jour au lendemain arrêté tous les laitages de vaches (lait et yaourts) que je consommais deux à trois fois par jour comme me le conseillait la faculté de médecine et, après une aggravation temporaire de trois mois, ai vu cesser définitivement tous ces rhumes et leurs complications.
Cela a changé ma vie et m’a montré l’importance des changements nutritionnels dans la prévention et le traitement des maladies et m’a amené petit à petit à réorienter mon orientation professionnelle.
C’est simple comme un rhume finalement peut vous aider.


Alors voici mes conseils simples pour prévenir le rhume car c’est finalement le meilleur traitement qui soit :

1/ Evitez les laitages de vache qui entraînent une accumulation de mucus dans la sphère ORL. Les virus viendront alors pour vous aider à éliminer ce mucus. Ce n’est pas le virus la cause mais le révélateur d’erreur nutritionnelles.

2/Evitez une alimentation trop acidifiante : laitages de vache, viandes rouges, sodas, pain blanc, sucre blanc ou roux, vinaigre. Et privilégiez une alimentation alcalinisante : légumes, légumineuses, céréales complètes, poissons, citron.

3/ Renforcez et équilibrez votre flore intestinale :

 par le complexe Probiotique que j’ai mis au point (PRODOCTA)

et qui est très efficace pour prévenir rhume, états grippaux, grippe et infections diverses.

Cela changera votre vie et pour un coût bien moindre que ces medicaments chimiques,

et vous évitera bien des deboires.



Alimentation la première médecine du Docteur trotta4/ Lisez ce livre pour en savoir plus car vous apprendrez dedans toutes les recettes de santé que j’ai pu colliger pendant 15 ans de pratique de médecine nutritionnelle depuis que j’ai changé mon orientation et que j’ai décidé de me soigner et de soigner mes patients non plus de façon chimique mais de façon naturelle, ce qui est 100 fois plus efficace et 1000 fois moins dangereux.


La dédicace est celle de mon libraire préféré, Gérard Felices, de la librairie de la rue en pente à Bayonne , où vous pouvez également trouver mon livre, pour ceux qui ont la chance d’habiter ou de venir dans ce beau Pays basque.

Voulez-vous donc éviter un infarctus ou un AVC pour un simple rhume ?
Voulez vous surtout ne plus avoir de rhume et éviter ainsi cette perte de temps et d’énergie ?

Alors pour moins de 20 € par mois avec PRODOCTA, 1 Capsule par jour vous serez protégé(e) efficacement.

Ce complexe probiotique est enrichi en Vitamine B6, qui « boostera » votre imunité.

 

Pour commander sans tarder.


Commandez la boite de 60 gélules qui vous protégera plus longtemps (2 mois)

 

BIODOCTA L'antibiotique antiviral naturel du Docteur trottapTRAITEMENT ECOLOGIQUE DU RHUME


1/ Avant toute chose éviter au maximum les médicaments anti-inflammatoires, 
les antibiotiques, et les médicaments contenant des vasoconstricteurs pour diminuer
l'écoulement nasal : ceci pourrait éventuellement vous provoquer un infarctus 
ou un AVC (accident vasculaire cérébral).

2/ prenez BIODOCTA 10 gouttes avant chaque repas et 10 gouttes au coucher.

BIODOCTA est un extrait de pépins de pamplemousse mélangé à du sirop d'agave; 

Il est biologique certifié ECOCERT.

Fortement concentré à 800 mg par 100 ml ce qui explique son efficacité;

BIODOCTA est vraiment l'allié antibiotique-antiviral biologique de toute la famille.

On peut l'utiliser des les premiers signes de refroidissement.

2/ pour ceux qui commandent BIODOCTA ou PRODOCTA, Le dr trotta adressera en même temps que la commande ses conseils homéopathiques pour mieux soigner la grippe. 

Et pour favoriser la convalescence et le retour à la pleine santé.

Voilà quelques conseils pour vous aider à passer un hiver sans infection. N’hésitez pas à me laisser un message court si vous avez quelques questions ou besoin d’éclaircissements.

Dr. Pascal Trotta

 

  • PACK 3 MOIS

    Pour traiter pendant 3 mois votre intestin : pour ne plus souffrir du ventre, et traiter la cause principale de vos allergies, de l'asthme, de l'eczéma et des infections ORL ou urinaires. Efficacité garantie si pris pendant 3 mois. Ce pack offre une réduction exceptionnelle de 14% pour faciliter son accès à tous et toutes, et aux familles.